Quand tu deviens Maman il y a des conseils ou des mots qui reviennent souvent.

"Dors quand ton bébé dort" - Jour 1 Minute 2
"T'es sûre qu'il n'a pas faim là?" - Jour 1 Minute 3

Et puis arrive assez vite

"Il ne faut pas essayer d'être une mère parfaite" (et d'avoir un bébé parfait qui fonctionne exactement comme dans les livres).
Et pour moi ça a été l'un des plus difficile a appliqué et encore aujourd'hui je n'arrive pas à faire mon deuil de la Maman Parfaite. 

Chacun a sa définition de la mère parfaite, mais je pense que les grandes lignes sont communes. Alors c'est quoi une mère parfaite pour moi (vous allez voir que je ne déconne pas avec le mot parfait hein)?

- elle cuisine pour ses enfants (même si au final c'est presque ce volet là qui me culpabilise le moins), bio de préférence, végétarien dans les bons jours
- elle a toujours des bonnes idées d'activités à faire avec ses enfants
- du coup elle a réellement du temps de qualité à passer avec ses enfants et ne se limite pas au quotidien
- elle ne s'énerve jamais (c'est donc une sainte prête à être canonisée ou un super héros)
- elle leur fait découvrir la culture, l'art (c'est donc une bobo) mais aussi la nature
- elle est aussi une femme organisée, qui vit dans une maison ordonnée (elle planifie ses vacances, son budget, ses repas - on est à deux doigts de la psychorigidité je vous l'accorde)
- quand elle sera vieille ses enfants regarderont les photos et diront "Waouh elle était belle Maman" (même si plus probablement ils se moqueront au choix de notre coupe de cheveux ou de nos vêtements)
- elle va à la bibliothèque (oui pour moi on est cool quand on va à la bibliothèque #nerd)

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive. Chaque blog est pour moi l'occasion de l'agrandir. Ce n'est pas récent, je me suis toujours comparée à tout le monde. Même des gens que je ne connais pas. Je me soigne mais c'est quelque chose qui est bien ancré. J'aimerai toujours faire mieux alors que je ne m'en sors pas si mal. Je suis assez envieuse des autres mais pas de façon mesquine. Je ne jalouse pas. J'aimerai juste être un peu plus créative/patiente/ecolo (ajouter n'importe quel adjectif).

Mais là où je vois que j'ai vraiment un cerveau étrange c'est que toute cette réflexion m'est venu d'un livre que j'ai vu sur Facebook "Bébé Veggie" d'Antigone XXI. Mon premier élan a été qu'il me le fallait absolument parce que c'est trop ça que je veux faire /être. Et ensuite je me suis souvenue de la réalité et que je n'arrivais pas à être végé comme je le fantasmais dans meq rêves de perfection. Par manque de persévérance peut être, de temps et sans doute parce que je n'ai pas le courage de changer toutes mes habitudes (renoncer aux rillettes c'est dur).

Tout ça pour dire que je pense que c'est un bon conseil. La vie comme dans les films ça n'existe pas. Le mères parfaites non plus. Mais c'est parfois difficile d'accepter d'être juste une Maman, un être humain, imparfait. Pas une version "améliorée" de soi-même.

Source: Externe

Bébé Veggie Ed La Plage 13,50€

[EDIT] Il m'a été fait la remarque à juste titre que j'avais oublié la principale qualité d'une maman parfaite: elle donne pleeeeeeiiin d'amour à ses enfants. Ca me paraît évident non? :)