J'ai grandi dans l'idée qu'il faut faire attention à ses affaires. J'étais du genre à ne pas utiliser mes feutres préférés pour ne pas les user. Résultat ils sont là mais tous secs bien entendu.
Je n'ai par conséquent jamais aimé tâcher mes affaires. Ca m'a valu pas mal de regards en biais quand au collège la première chose que je faisais à la recré c'était d'enlever les tâches de mes chaussures (Sarah tu te rappelles?).
Alors quand j'ai vu ça mon sang n'a fait qu'un tour comme disent nos grands mères.

Le sac défiguré!Géraaaaard!! Non!

Mon précieux sac Darel rayé, attaqué en douce par je ne sais quoi... Naaaaaaaaan! Moi qui l'avait eu en cadeau de naissance/Noël, qui l'avait attendu longtemps -guettant le bon coin pour une affaire à faire, j'avais presque fait la danse de la joie en ouvrant le paquet (en vrai non j'étais un peu épuisée comme on dit pour ne pas dire déprimée).
Alors oui une personne normale s'en foutrait mais je ne suis PAS normale quand il s'agit de tâches. La preuve qui écrirait autant pour 3 malheureuses rayures ? :)
Ca y est hein je vous ai perdu? déjà qu'avec mon lavage de cheveux hebdo vous commenciez à douter de l'intérêt de revenir ici... Mais non restez c'est bien on parlera bientôt de déchets et de crise de la trentaine!
Bon ok... c'était sympa d'être venus.