La Chouquette, le Fennec et moi

14 février 2017

Mes amies ma fierté

Aujourd'hui on va parler sentiments avec une chose qui me rend particulièrement fière : mes amies.

Parce que j'ai une chance incroyable d'être si bien entourée depuis si longtemps. On ne choisi pas sa famille mais on choisi ses amies. Ou plutôt on se choisi mutuellement. Parce qu'on a tous essayé d'être amie avec quelqu'un qui n'en avait plutôt rien à faire de notre amitié et ça n'apporte rien de bon.

Pourtant ça avait mal commencé. Timide maladive, fourrée dans les jupons de ma mère et première rencontre avec la collectivité à 3 ans. Mes premières années de maternelle étaient carrément solitaires.
Grande section je change d'école et ça y est la grande aventure de l'amitié commence (pardonnez mon style littéraire pitoyable - n'est pas Anna Gavalda qui veut). Une première copine, avec qui j'apprends la complicité, les jeux partagés. (Dieu que cet article va être long qi je détaille chaque année comme ça).

Mais la vraie révolution c'est le CP et ma rencontre avec Aurelia. Ma meilleure copine. Celle qui était là, qui est toujours là et qui sera toujours là j'en suis sûre. Non mais sérieux presque 30 ans d'amitié en 34 ans d'existence c'est pas complètement ouf ?????!!!!!!

Ensuite le collège avec beaucoup de bas mais aussi de superbes rencontres. Des filles géniales qui sont encore aujourd'hui les plus proches.

Puis le lycée avec la formation d'un noyau dur qui est encore à l'oeuvre aujourd'hui. Les voyages scolaires, les premières fêtes. Des filles super saines, au coeur d'or.

Enfin les études supérieures, avec des amitiés indéfectibles qui se nouent et qui s'agrandissent au fil des mariages et des naissances.

Et même au bureau j'ai fait de superbes rencontres de filles géniales.

Mes amies sont mes trésors. Mes amares. Elles m'apportent tant et j'essaie de leur rendre la pareille.
Alors je voulais leur rendre hommage, leur dire à quel point je suis fière de les avoir dans ma vie. Au quotidien ou pas. Je remercie aussi les inventeurs de Whatsapp qui me permettent de les avoir toujours près de moi.

Je vous aime. Joyeuse Saint-Valentin les meufs ♥

Posté par Meugleu à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 décembre 2016

Achats de la win pour Bébé (5) : l'huile Weleda

Comme je l'ai dit à plusieurs reprises je suis bobo-ecolo mais pas extrémiste. J'aimerai faire plus, je n'y arrive pas mais je ne me flagelle plus.

En revanche j'essaie de faire super attention à ce que je mets sur ma peau et celle de mes enfants. J'ai fait une exception pour le gel douche reine des neiges acheté par ma belle mère sinon c'était le drame international avec la Chouquette. 95% d'origine naturelle il y a écrit (ce qui a rassuré belle-maman). Les 5% restants ne sont pas jojo mais ce n'est pas le sujet.

Je voulais parler aujourd'hui de l'huile de massage pour le ventre spéciale bébé de Weleda.
C'est un mélange d'huiles végétales et d'huiles essentielles à appliquer en massages circulaires sur le ventre du bébé en cas de troubles de la digestion ou pour apaiser les fameuses coliques / colites (?).
Je la trouve très efficace. J'avais lu de bons retours sur le net et je n'ai pas été déçue.

Attention je ne dis pas que c'est spectaculaire (et sans doute que le massage fait 50% du job) mais si je trouvais mon bébé constipé, le massage avec l'huile Weleda lui débloquait souvent la situation. Je n'en dirai pas plus pour ne pas choquer les âmes sensibles.

Bien sûr, ce produit est clean au  niveau de la composition (bon ok le parfum n'était pas nécessaire) et il y a sans doute moyen de le refaire chez soi avec des huiles essentielles.

J'aime beaucoup les produits Weleda et leur accordent toute ma confiance. Je fais cependant attention à ce qu'il n'y ait pas trop d'alcool dans la composition car ils ont tendance à en mettre pas mal (j'en juge par la place dans la liste des ingrédients).

Je vous recommande totalement cette huile qu'on peut trouver en pharmacie ou sur le net pour une douzaine d'euros. Et quand ton bébé a mal au ventre et t'en fait voir de toutes les couleurs, 12€ ça te paraît vachement raisonnable.

 

Source: Externe

22 novembre 2016

Le fail de la fitmum

Deux mots en anglais dans le titre ce n'est pas très respectueux de notre noble langue (dédicace à Eric et Ramzi). Bernard Pivot doit se retourner dans son lit (à l'heure où nous écrivons ces lignes Bernard est toujours parmi nous NDLR).

Après la première grossesse, mon corps a vite repris une apparence normale. Il faut dire qu'avant de tomber enceinte j'avais une activité physique régulière, comme ils disent à la tv, en pratiquant deux fois par semaine du TRX. Je n'étais pas mince, ni particulièrement tonique mais j'avais quand même une bonne base musculaire. J'ai toujours fait du sport dans ma vie. 5 ans de natation et 15 de volley. Par contre je n'ai jamais été une sportive en ce sens où quand je n'en fais pas je ne ressens AUCUN manque. Je n'arrivais pas à comprendre comment mes copines préféraient aller courir plutôt que de rentrer à la maison. Incompréhensible! Pour moi c'était comme si lorsque le prof d'anglais est absent tu disais "je vais plutôt rester seul dans la classe à relire mes verbes irréguliers plutôt que d'aller rien glander avec mes potes en perm'" (on dit encore perm ou d'un coup je suis passée du côté des vieilles?)

Du coup après la naissance de la Chouquette je n'ai pas remis les pieds à la salle de sport. Genre pas une fois, en 3 ans... J'avais profité d'une vente privée pour faire Weight Watcher avec un copine du boulot et j'avais bien fondu. J'étais mince. Molle mais contente.
A l'annonce du deuxième j'étais un peu deg de devoir quitter cet état de molesse fine.

Je n'ai pas pris plus de poids que pour la première. En revanche j'ai fait moins attention à moi. Mis moins de crème, bu moins d'eau peut être aussi. Résultats quelques vergetures et surtout un ventre flaaaaaasque. Avec de la peau qui plisse. Il n'est pas vraiment gros, j'ai de la chance mais il est frippé surtout quand je me penche. Les images de film d'horreur qui arrivent dans votre tête c'est cadeau.
Alors forcément, le ventre frippé, le rythme à trouver puis la reprise du boulot, je n'étais pas au top de la confiance.
Du coup j'ai payé un coaching à distance pour rééquilibrer mon alimentation et me remettre au sport. Ça ne m'a pas apporté tout ce que j'attendais - surtout côté bouffe - mais ça m'a remis le pied à l'étrier du sport et du muscle.
Et puis à force de voir des avant-après de foufous sur Instagram (ah la magie des réseaux sociaux qui peuvent te faire te sentir nulle en trois secondes chrono), j'ai tenté le Top Body Challenge. J'avoue tout de suite mon crime je ne l'ai pas payé. Pardon Kayla.

Le-TBC-2-avant-apres-de-jenny_ide_tbc2

J'ai tenu trois semaines.
Trois semaines à aller tous les midis à la salle de sport.
A alterner cardio -renfo - cardio....

Il y a eu plein de points positifs:
- j'ai rebougé mon gras
- j'ai réussi à courir 25 min sans m'arrêter
- j'ai rapidement été plus tonique
- je pense que mon moral était meilleur
- j'avais l'impression d'avancer

Mais il y a eu du moins bien qui m'a fait arrêter
- je n'avais plus aucun déjeuner de libre pour aller à la cantine avec mes collègues ou alors c'était en speed après mes 30 min de sport
- j'ai eu peur pour mon périnée et du coup je devais remplacer tous les relevés de buste par du gainage. Pourquoi me direz-vous? Parce que les crunchs ou sit-ups comme on dit maintenant créent une pression nefaste sur le bas du ventre et ne rendent pas le ventre plat pour autant. Je vous conseille les vidéo de Séverine Jacintho pour en savoir plus. Et à un moment ça m'a gavé de devoir adapter.
- je n'ai pas tenu la distance tout simplement. Peut être pas assez motivée.

Échec du top body challenge. Échec de la fitmum. Fail.

Mais ça m'a relancé et j'essaie d'aller au sport deux fois par semaine avec une séance de cardio et une de yoga. Ça me va bien même si j'ai dans ma tête une petite voix revancharde qui aimerait bien le finir ce satané TBC.

Allez on met son plus beau jogging et on file se bouger.

Ps: pour avoir l'avis d'une pro sur le Top Body Challenge courez (ahahah #blagueaward2016) lire l'article de Fitness et Friandises.

 

vf_fit_mom_slider_1402

Non mais vraiment ????

Posté par Meugleu à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 novembre 2016

Et ramasser des bâtons

Ayons une pensée pour nos ancêtres poilus qui ont donné leur vie pour que nous ayons un week-end de trois jours (après avoir massacré la géographie je massacre l'histoire. Je ne respecte décidément rien du tout).

Grâce à eux nous avons pu profiter du (dernier?) soleil et aller se promener en forêt.
Bon il était déjà 16h30 et la nuit commençait à tomber mais tant pis (spoiler alert : les gosses ont attrapé froid)
On a donc admiré les couleurs de l'automne, fait des bouquets de feuilles, ramasser des bâtons, goûté par 4º sur un banc, couru dans la direction opposée au moment de rentrer.

Je pourrai m'arrêter là mais ce serait faire croire que cette balade a été une parenthèse merveilleuse où les enfants ont joué aux petits explorateurs, se salissant juste assez pour avoir la mention "enfant libre et curieux mais pas trop crades quand même", avec le rose aux joues mais pas la goutte au nez.
Ce serait occulter celui qui squatte notre vie depuis un moment déjà : le stress. Ce serait occulter la fin de la balade à porter tant bien que mal le lutin qui veut s'évader et courir dans l'autre sens pendant que Papa se gèle les miches devant et réclame un départ.

Mais ce serait aussi se concentrer sur les belles choses. Ne retenir que le positif et les moments de joie plutôt que de se souvenir des crises et des cris.
Donc on va faire ça. Regarder la photo et se dire que la vie c'est beau comme un compte Instagram où même les mauvais jours tu as le droit à une magnifique photo bien mise en scène (devant un mur ou une porte colorée c'est encore mieux)

Posté par Meugleu à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 novembre 2016

Happy Halloween

Rien de tel que la fête des morts pour déterrer ce blog non?

Où etais-je? Que faisais-je? Me dorais-je la pillule à punta canha (peu importe comment ça s'écrit je n'ai aucun respect pour la géographie!)?
Si tu veux avoir quelques nouvelles fraîches viens donc sur mon compte Instagram qui est légèrement plus à jour.

Reviendons à Halloween. Parce que quand tu as 4 ans l'occasion de se gaver de bonbons avec la bénédiction de tes parents et de la société ne se rate sous aucun prétexte!
Alors pour Halloween, on a décoré, j'ai cousu un costume de sorcière (#mamachineetaitencoreplusenterreequeceblog), fait des photophores zero déchets et on a été sonner aux portes... à 16h30. Ce qui était quand même un peu tôt. L'année prochaine j'aurai moins peur de sortir l'enfant la nuit et on fera ça plus tard comme les gens normaux.
D'ailleurs ça a marché chez vous? Ici beaucoup avaient oublié mais ceux qui y ont pensé ont mis des étoiles dans les yeux de la petite. Mention spéciale à la gentille mamie qui a mis des bonbons dans sa boîte de médicaments qui sont directement allés à la poubelle (on est irresponsables mais quand même)

Dans notre joli sac en papier zéro déchets on a récolté environ un an de bonbons ! On a aussi donné des énormes poignées aux gamins qui venaient chez nous. On a faillit être à court et je me voyais déjà faire de chèques comme Rachel.

Par contre hier, mega journée caprices et hurlements. Je pense à un sevrage trop brutal du sucre !

Bonne semaine (ok moitié de semaine... Youpi!)

Posté par Meugleu à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 mars 2016

Hey mais je ne vous ai pas dit !

J'ai coupé mes cheveux!

Avant de reprendre le boulot on ne peut pas dire que le moral était au beau fixe. J'avais besoin de changement pour ne pas me dire que j'en étais exactement au même point qu'en partant. Je suis sûre que je suis loin d'être la seule a ressentir le besoin de changer de tête en abordant un tournant dans la vie.

Soyons honnête : j'ai craqué! Je pense qu'il me manquais un ou deux centimètres pour atteindre la longueur requise pour un don. Mais j'étais au bout (à bout?) de cette expérience et je n'y prenais plus de plaisir.
Du coup, même si j'étais plus proche des 18cm que des 20 réglementaires j'ai quand même envoyer ma mèche à l'association Solid'hair. En croisant les doigts pour qu'ils puissent malgré tout en faire quelque chose. D'ailleurs si j'avais mieux regardé le site j'aurai vu qu'il vaut mieux faire deux couettes pour maximiser la longueur.

Ce don de cheveu a donné lieu à cette phrase complètement surréaliste "Chéri tu as posté mes cheveux? " #kamoulox

Je suis un peu déçue c'est sûr. Mais je me suis sentie tellement mieux quand cette mèche été coupée que je ne regrette finalement pas !

Alors la prochaine fois que vous voulez aller chez le coiffeur, demandez-vous si vos cheveux ne pourraient pas être utiles.

Posté par Meugleu à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Testé pour vous: les vêtements d'occasion chez Percentil

Dans mes bons jours de bobo ecolo je décide qu'acheter des fringues neuves pour les enfants n'est pas un choix judicieux pour la planète et pour eux.
Mais pourquoi donc?
- l'industrie textile est une des plus polluantes. Du coup en achetant d'occasion je ne créé pas de nouvelle pollution dûe à la fabrication. Bien entendu le bilan carbone est loin d'être neutre mais c'est déjà ça de pris.
- les tout-petits mettent peu leur vêtements. Ils sont donc bien souvent en très bon état.
- un pantalon déjà porté est déjà assoupli et bébé peut faire ses roulades en liberté sans que son jean slim ne vienne le gêner.

Je ne mets pas ici l'argument du prix car il n'est pas toujours pertinent. Si vous achetez des lots de vêtements d'occasion, sur le bon coin par exemple, les prix sont imbattables: parfois 40€ pour plus de 40 pièces presque neuves. Mais si vous allez sur un site d'occasion, comme Percentil ou Patatam, les prix peuvent être moins attractifs que certaines promo chez des enseignes comme Kiabi par exemple.
Cela dit les prix restent très intéressants et ils font régulièrement des promos.

La différence majeure avec l'achat de lots (le choix le plus économique) est que vous êtes dans une boutique. Vous pouvez choisir les vêtements, ils ont été sélectionnés, lavés et photographiés intégralement. Pas de risque de découvrir un t-shirt qu'on n'aime pas du tout et qui était bien caché sur la photo de l'annonce.
Les colis sont réalisés avec le plus grand soin. Les vêtements sont parfaitement repassés et pliés, emballés dans du papier de soie. Et dans ma dernière commande j'ai même eu des sucettes !

En profitant des soldes j'ai eu tous les vêtements de la photo pour environ 100 €. Et je les aime tous !

Si je devais résumer:
+ le choix
+ la qualité des vêtements
+ la qualité du service
+ le site qui est plutôt bien fait même si tout n'a pas été bien traduit de l'espagnol et que la quantité de vêtements peut donner le tourni
+ les retours gratuits

- certains vêtements sont un peu particuliers
- les délais sont parfois un peu long
- les prix ne sont pas toujours meilleurs marché mais on achète aussi par conviction

Bref j'adore!
Vous êtes tentés?

Posté par Meugleu à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mars 2016

Quelques questions à se poser avant d'acheter une poussette

J'aime bien aider mes amies qui me demandent conseil pour leur achat poussette. Je vis le truc par procuration puisque tout nouvel achat de poussette entraînerait automatiquement un divorce.

Je n'ai pas la science infuse ni une immense expérience mais voici quelques questions à se poser avant d'acheter une poussette.

- Est ce que je veux fixer un siège auto dessus et surtout un bon?
Beaucoup de poussettes sont vendues d'office en duo ou en trio. Si cela permet a priori de faire des économies mais méfiance! Quel siège auto vous propose-t-on? Est-il référencé sur securange?
Finalement c'est souvent le choix du cosy qui détermine la poussette. Même s'il existe bien souvent des adaptateurs pour fixer des cosys d'une marque différente de la poussette. Internet est ton ami.

- Est ce que j'ai vraiment besoin de la nacelle?
Le mieux pour bébé dans les premières semaines est de faire ses balades en position allongée. Dans une nacelle par exemple. Mais si la poussette s'allonge bien à plat vous pouvez fixer un couffin souple ou même mette une chancelière très douillette qui permettra à bébé de voyager tout confort. A noter que la nacelle peut très bien servir de lit à la maison ou en déplacement. A vous de voir comment vous êtes équipé et aussi de la place que vous avez à la maison!

- Est-ce que je dois la porter souvent?
Les trois marches pour accéder à la porte d'immeuble c'est déjà pénible avec les courses alors imaginez avec une poussette de 13kg et un bébé de 10kg dedans. Mettre une poussette dans le coffre de la voiture peut vite s'avérer difficile si c'est un tank!

- Quel est mon usage principal?
Si vous habitez à la montagne ou en plein Paris le besoin n'est bien évidemment pas le même. Si les trottoirs de votre ville sont cabossés préférez une tout chemin. Si vous êtes fans des balades en forêt pensez tout terrain. Attention à ne pas surestimer les promenades en forêt: soyez honnêtes combien de fois vous êtes vous déjà promené cette année? Si c'est moins de 10 fois, il peut être judicieux de privilégier un autre critère.

- Est - ce que je veux mon bébé face à moi ?
Certaines poussette ne permettent d'avoir bébé face à soi que lorsqu'on fixe le cosy. Si certaines s'en accommode parfaitement, d'autres comme moi préfèrent avoir leur enfant face maman le plus longtemps possible et pas uniquement dans le cosy. Je recommanderai toutefois de ne pas passer l'enfant face monde trop tôt pour éviter la sur stimulation.

- Est-ce que j'ai beaucoup de place pour la stocker/monter dans l'ascenseur/passer les portes?
Si on peut stocker la poussette sans la plier l'encombrement de la poussette ainsi que le nombre de manipulations pour le pliage importe peu. S'il faut la caser dans le micro placard de l'entrée c'est une autre paire de manche! Certaines poussettes paraissent énormes alors qu'elles ne le sont pas tant que ça. Pensez à regarder les mesures et l'espacement des roues arrières pour être sûr que ça passe. Pour rappel un portique de métro parisien fait 50cm de large. Pour avoir les mesures précises de nombreuses poussettes rendez-vous sur puericulture.forumactif ou puericulture en folie(ce sont des mines d'or pour vous aider dans votre choix)

- Quel est mon budget? Est-ce que j'accepte de l'occasion?
Vaste sujet que le budget. Quand on rentre dans un magasin de puériculture c'est la folie dans leq rayons. Les prix peuvent vite grimper pour atteindre facilement le millier d'euro! Parfois cela est justifié parfois non. Le maître mot : patience. Prenez le temps de chercher des informations sur le modèle, sur les prix...

Enfin, quelques conseils en vrac.

- Ne faites pas confiance aveuglément aux enseignes de puériculture qui, souvent mais pas toujours heureusement, ne référencent que des marques ultra connues mais qui ne sont pas toujours au top.
- Vous ne pourrez pas tout avoir ! Une poussette ultra confortable, tout terrain, maniable, poid plume et qui passe les portillons du métro c'est le mouton à 5 pattes ! Je ne crois pas l'avoir déjà rencontrer. Priorisez vos besoins.
- Sauf si vous ne pouvez/voulez pas investir dans une poussette, méfiance aussi lorsqu'une connaissance veut vous prêter la sienne. Cela part bien entendu d'un excellent sentiment mais si vous vous retrouvez avec une poussette qui ne correspond pas du tout à votre usage cela risque de vous gâcher le plaisir des balades (et double méfiance avec les sièges auto d'occasion! Un siège accidenté même à 15 km/h est en théorie inutilisable !!)

Choisir sa poussette peut s'avérer un parcours du combattant mais plus vous aurez réfléchit à votre usage et à vos besoins, plus vous serez efficaces.
Et sans vouloir vous gâcher le suspense il y a de très grandes chances que vous recommenciez à zéro dans 6 mois/un an, quand au confort de la premier âge vous rechercherez la légèreté d'une deuxième âge.

Bonnes recherches!

Happy Lutin dans sa poussette :)

Chancelière peau d'agneau Kaiser

Posté par Meugleu à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 février 2016

Le deuil de la perfection

Quand tu deviens Maman il y a des conseils ou des mots qui reviennent souvent.

"Dors quand ton bébé dort" - Jour 1 Minute 2
"T'es sûre qu'il n'a pas faim là?" - Jour 1 Minute 3

Et puis arrive assez vite

"Il ne faut pas essayer d'être une mère parfaite" (et d'avoir un bébé parfait qui fonctionne exactement comme dans les livres).
Et pour moi ça a été l'un des plus difficile a appliqué et encore aujourd'hui je n'arrive pas à faire mon deuil de la Maman Parfaite. 

Chacun a sa définition de la mère parfaite, mais je pense que les grandes lignes sont communes. Alors c'est quoi une mère parfaite pour moi (vous allez voir que je ne déconne pas avec le mot parfait hein)?

- elle cuisine pour ses enfants (même si au final c'est presque ce volet là qui me culpabilise le moins), bio de préférence, végétarien dans les bons jours
- elle a toujours des bonnes idées d'activités à faire avec ses enfants
- du coup elle a réellement du temps de qualité à passer avec ses enfants et ne se limite pas au quotidien
- elle ne s'énerve jamais (c'est donc une sainte prête à être canonisée ou un super héros)
- elle leur fait découvrir la culture, l'art (c'est donc une bobo) mais aussi la nature
- elle est aussi une femme organisée, qui vit dans une maison ordonnée (elle planifie ses vacances, son budget, ses repas - on est à deux doigts de la psychorigidité je vous l'accorde)
- quand elle sera vieille ses enfants regarderont les photos et diront "Waouh elle était belle Maman" (même si plus probablement ils se moqueront au choix de notre coupe de cheveux ou de nos vêtements)
- elle va à la bibliothèque (oui pour moi on est cool quand on va à la bibliothèque #nerd)

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive. Chaque blog est pour moi l'occasion de l'agrandir. Ce n'est pas récent, je me suis toujours comparée à tout le monde. Même des gens que je ne connais pas. Je me soigne mais c'est quelque chose qui est bien ancré. J'aimerai toujours faire mieux alors que je ne m'en sors pas si mal. Je suis assez envieuse des autres mais pas de façon mesquine. Je ne jalouse pas. J'aimerai juste être un peu plus créative/patiente/ecolo (ajouter n'importe quel adjectif).

Mais là où je vois que j'ai vraiment un cerveau étrange c'est que toute cette réflexion m'est venu d'un livre que j'ai vu sur Facebook "Bébé Veggie" d'Antigone XXI. Mon premier élan a été qu'il me le fallait absolument parce que c'est trop ça que je veux faire /être. Et ensuite je me suis souvenue de la réalité et que je n'arrivais pas à être végé comme je le fantasmais dans meq rêves de perfection. Par manque de persévérance peut être, de temps et sans doute parce que je n'ai pas le courage de changer toutes mes habitudes (renoncer aux rillettes c'est dur).

Tout ça pour dire que je pense que c'est un bon conseil. La vie comme dans les films ça n'existe pas. Le mères parfaites non plus. Mais c'est parfois difficile d'accepter d'être juste une Maman, un être humain, imparfait. Pas une version "améliorée" de soi-même.

Source: Externe

Bébé Veggie Ed La Plage 13,50€

[EDIT] Il m'a été fait la remarque à juste titre que j'avais oublié la principale qualité d'une maman parfaite: elle donne pleeeeeeiiin d'amour à ses enfants. Ca me paraît évident non? :)

Posté par Meugleu à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2016

Se souvenir des belles choses

20150815_180534

 

La photo n'est pas des plus jolies mais le souvenir lui l'est tellement.

Je me suis jurée de me rappeler ce moment alors j'écris pour être sûre de ne pas oublier.

C'était le 15 Août, ta première sortie. Pas bien loin. La rue à côté de la notre. Au toboggan pour ta soeur. C'était le 15 Août il faisait beau et encore chaud en fin d'après midi.

Tu t'es vite endormi dans la poussette. Ta soeur et ton père étaient tous les deux aux jeux. Moi je te surveillais du coin de l'oeil assise sur mon banc. Je t'ai même nourri à un moment dans la douce lueur du soleil qui commence doucement à aller se coucher.

Et je les ai vu, tous les deux allongés par terre, à rire comme des baleines en train de prendre des photos de leurs pieds. Ma fille. Mon mari. Mes amours. Je t'ai regardé. Toi mon tout nouveau petit amour. Un amour de plus. Si petit et pourtant si grand.

J'ai réalisé la chance que j'avais à ce moment là d'avoir une famille. Une famille qui s'aime.

Je me suis dit "Tiens là maintenant je suis heureuse".

Et comme ce n'est pas tous les jours que je me le dis, je me suis jurée de me rappeler ce moment pour les jours où j'ai l'impression de l'être moins.

Alors je me souviens et je les entends rire et je te vois dormir et ça me mets du baume au coeur.

 

Posté par Meugleu à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,